Volkswagen Tiguan 4Motion 2016 : fidèle à lui-même

Publié le 2016-02-03 00:00. Dernière modification le 2017-12-14 14:07. Écrit par William Clavey.

Le marché de l’automobile évolue présentement à une vitesse éclair, à un point tel qu’il est devenu difficile pour les constructeurs de conserver l’intérêt des consommateurs. Normalement, le cycle de vie d’un nouveau modèle est de quatre à cinq ans, avec une cure de rajeunissement à mi-chemin de son cycle de vente.

Les choses sont d’autant plus compétitives dans le segment des véhicules utilitaires sport compacts, un créneau qui, depuis quelques années, a explosé auprès de tous les constructeurs désireux de tirer leur épingle du jeu dans ce très populaire segment.

C’est là où le Volkswagen Tiguan entre dans l’équation. Croyez-le ou non, ce petit VUS basé sur la Golf est avec nous depuis 2009 et n’a reçu qu’une petite mise à jour esthétique depuis son arrivée. Le Tiguan est un véritable succès sur le marché canadien. Cela dit, un nouveau Tiguan arrivera sur nos routes au début de l’année 2017. D’ici là, une question se pose : est-ce que le Volkswagen Tiguan 4Motion 2016 a toujours ce qu’il faut pour demeurer compétitif face à sa nouvelle concurrence ?

Une baisse de prix

Lorsque le Volkswagen Tiguan est arrivé sur notre marché il y a sept ans, il se démarquait de la concurrence en offrant les caractéristiques de véhicules beaucoup plus haut de gamme tout en conservant un prix atteignable. Certes, le Tiguan se vendait plus cher que ses rivaux japonais et américains, mais il était beaucoup mieux assemblé et offrait une tenue de route et une qualité nettement supérieure. Aujourd’hui, non seulement la concurrence a-t-elle rattrapé le Tiguan, mais elle se vend toujours à des prix plus alléchants.

Pour remédier à ce problème, Volkswagen a considérablement réduit le prix de son petit quatre-quatre. Un Tiguan 4Motion Special Edition, le modèle à traction intégrale d’entrée de gamme comme mon modèle d’essai, se vend juste sous la barre des 30 000 $. Le Tiguan plafonne à 36 998 $ (avant options) pour le modèle haut de gamme Highline muni des sièges en cuir, des phares au xénon et autres options de luxe typiques de la marque Audi. Ce nouveau prix permet donc au Tiguan de se positionner confortablement face au Honda CR-V et au Toyota RAV4, ses deux concurrents les plus féroces.

Volkswagen Tiguan : il se démarque encore du lot

Heureusement, ce qui était au-delà des attentes il y a sept ans demeure compétitif aujourd’hui. La finition intérieure et la qualité d’assemblage hors pair du Tiguan, digne d’un véhicule allemand, lui permettent toujours de se démarquer de la concurrence.

Il y a toutefois un aspect où le Tiguan commence à montrer son âge : dans l’ergonomie et l’apparence générale de son habitacle. Vous me trouverez difficile, mais l’intérieur du Tiguan manque de ce petit quelque chose qu’on retrouve dans les voitures d’aujourd’hui. Les matériaux, bien que de bonne qualité, sont d’apparence trop sobre. Il manque de chrome, de noir lustré, de couleurs ou d’écrans ACL à haute résolution agréables à manipuler. En fait, même l’intérieur des nouveaux produits de Volkswagen est plus attrayant.

Sur la route, le Tiguan se comporte comme une Volkswagen, c’est-à-dire que son châssis est rigide et bien calibré et ses réflexes sont à l’affût. Écrasez l’accélérateur et vous sentez instantanément la poussée du turbo à bas régime, ce qui confère au Tiguan une accélération intéressante. Dans les courbes, bien que sa suspension relevée augmente l’effet de roulis, on le sent tout de même bien planté au sol. Plus on lui en demande dans les virages, plus il cherche à s’accrocher. C’est un véhicule qui nous laisse explorer ses limites en toute confiance, une qualité normalement impossible à trouver dans un VUS de cette gamme de prix.

Ce qui impressionne chez le Volkswagen Tiguan, c’est la sensation de conduite. Puisqu’il est construit sur une ancienne plateforme de Golf et qu’il est muni du même moteur turbocompressé de 2,0 litres que la GTI couplé à la même transmission intégrale 4Motion que la Golf R, la force du Tiguan est son habileté à vous mettre un sourire au visage dans toutes les conditions climatiques possibles. Ce véhicule est fort agréable à conduire. Mon seul reproche en ce qui a trait au groupe motopropulseur concerne sa boîte automatique à 6 rapports. Bien qu’elle fonctionne en douceur et avec efficacité, j’aurais préféré voir le Tiguan muni de l’excellente boîte à double embrayage DSG à 6 vitesses offerte par le groupe Volkswagen.

Dans la neige, le Tiguan vous impressionnera davantage par ses compétences hivernales. Équipée d’un différentiel à transfert de couple de type Haldex, la transmission intégrale 4Motion du Volkswagen Tiguan peut transférer jusqu’à 100 % du couple disponible vers les roues arrière. Derrière le volant, ce système se traduit par des dérapages contrôlés et une habileté à réduire l’effet de sous-virage; un phénomène rare dans un système qui est avant tout basé sur une transmission à traction. La transmission intégrale 4Motion trouve toujours moyen de mordre la chaussée, peu importe le genre de surface sur lequel on se trouve, ce qui ajoute d’autant plus de plaisir à l’agrément de conduite du Tiguan.

Il lui manque ce petit quelque chose

Tout ce jargon technique est sans aucun doute très impressionnant pour les connaisseurs, mais ce que les acheteurs de VUS compacts cherchent à savoir avant tout, c’est si le Tiguan est confortable et spacieux. Malheureusement, en termes de valeur qualité-prix, le Volkswagen Tiguan est quelque peu désavantagé face à la concurrence.

N’ayez crainte, le Tiguan demeure un véhicule plus pratique que n’importe quelle voiture. Bien que son espace de chargement ait été re-pensé afin de maximiser le rangement vertical, le coffre arrière du Tiguan demeure le moins volumineux de sa catégorie. Le dégagement des jambes de la banquette arrière est également restreint, même en tenant compte de la fonction ingénieuse qui permet d’avancer et de reculer la banquette.

Somme toute, le Tiguan est le véhicule parfait pour le jeune couple actif, mais il est un peu moins adapté à la jeune famille de quatre. Heureusement, il y a une tout de même une forte demande de la part de ce type d’acheteurs. Si vous êtes prêt à sacrifier un peu d’espace de chargement et de superflu dans l’habitable en faveur d’une construction allemande solide et une conduite sportive adaptée à nos conditions climatiques, des qualités qui sont presque introuvables chez la concurrence japonaise, le Volkswagen Tiguan 4Motion 2016 est définitivement un véhicule à envisager.

Remerciements : Park Avenue Volkswagen

Photos : Myle Appearance

Contacter l’auteur : williamclavey@gmail.com

Articles similaires

Our Blog

View all
février 01, 2017
octobre 31, 2016
juin 15, 2016
février 03, 2016